Maitriser sa transition capillaire en 10 étapes

Vous vous êtes décidée à laisser tomber les défrisages. Seulement, voilà, vous vous rendez compte que vous ne savez pas du tout comment vous y prendre. Pas de panique, voici un petit mode d’emploi qui vous aidera à tout comprendre sur la transition.

La transition : qu’est-ce que c’est ?

Vous entrez dans la transition dès que êtes décidée à abandonner vos cheveux chimiquement traités pour faire place à une belle chevelure naturelle.  C’est une étape essentielle dans la vie d’une femme en plus d’être une période fragile pour les cheveux. En général, c’est une période désagréable au cours de laquelle vous devez gérer 2 textures de cheveux : une partie naturelle, bouclée/frisée et sèche et une partie défrisée assez lisse et tout aussi sèche.

Vous devez vous armer de patience pour apprendre à dompter vos racines sans utiliser de traitements chimiques. Quoi qu’il en soit, une fois que la transition sera terminée, vous pouvez espérer avoir à nouveau de très beaux cheveux, qu’ils soient frisés ou crépus, à condition que vous en preniez soin.

Il est à noter que la durée de cette période dure en moyenne 6 mois. Au cours de ces six mois, vous devez être aux petits soins avec vos cheveux pour qu’ils reprennent leur équilibre normal et qu’ils continuent à pousser sainement.

Que faire pendant la période de transition ?

1. Commencez avec une bonne coupe

Cela signifie que vous devez vous débarrasser des pointes minces, fines ou fourchues car plus longtemps durera votre transition, plus fragiles seront vos cheveux. Il est préférable de prendre les devants afin de limiter la casse.

2. Renoncer à toute chaleur directe sur vos cheveux

Mieux vaut éviter d’endommager vos cheveux si vous savez voulez faire une longue transition. En utilisant la chaleur, vous courez le risque d’endommager vos cheveux naturels. L’exposition occasionnelle ne va pas beaucoup abîmer vos cheveux si vous vous en occupez bien pendant la processus. Limitez tout de même son utilisation.

3. Couper vos Cheveux régulièrement

Plus sains sont vos cheveux, plus facile sera votre transition à long terme. Utilisez Toujours des ciseaux spéciaux pour la coupe des cheveux. Des ciseaux papier ou autres peuvent causer des dommages à vos pointes.

4. Faites toujours un soin à l’huile avant chaque shampooing

Plus vous avancerez dans votre transition, plus vos cheveux défrisés deviendront fins et plus vous constaterez de la casse lors de vos shampoings cheveux. La ligne de démarcation où vos cheveux naturels et détendus se rencontrent est extrêmement fragile. Vous devez donc renforcer ces cheveux autant que possible. Le Pre-poo va nourrir vos cheveux avant le shampooing. Ceci renforce vos cheveux et les réduira la casse.

5. Faites vos shampooing par sections

Ce processus prend plus de temps mais il facilitera le shampoing, réduira les noeuds et la casse surtout si vous entrez dans votre 3ème ou 4ème mois de la transition. Préférez un shampooing sans sulfate pour que vos cheveux ne se dessèchent pas.

6. Faites un soin profond conditionnant chaque semaine!

Ce soin conditionnant est ce qui gardera vos cheveux détendus et vos nouvelles pousses saines pendant la transition. Il vous aidera à retenir l’humidité dans les cheveux. Assurez-vous de distribuer le produit de la racine aux pointes. Il ne faut surtout pas les négliger surtout quand on transitionne.

7. Démêlez vos cheveux avec beaucoup d’après-shampooing

Démêlez les par sections également. Ce sera plus pratique pour vous surtout lorsque vous aurez une certaine longueur.

8. Apprenez à vous tresser toute seule !

En vous coiffant toute seule, vous gagnerez du temps, de l’argent et pourrez faire des coiffures pour gérer les deux textures. Les  vanilles plates, les vanilles lâchées, tresses plates, les rajouts seront vos meilleurs alliés.

Cependant, pour aller plus vite et donc gagner du temps, n’hésitez pas à faire appel à une coiffeuse professionnelle qui sait gérer les deux textures de cheveux.

9. Acheter beaucoup de Headbands ou foulards.

Les bandeaux et foulards seront également de bons outils pour coiffer vos cheveux.

10. Hydratez vos cheveux!

Gardez vos cheveux hydratés est la clé parce que des cheveux secs entraineront de la casse. Hydratez vos cheveux avec de l’eau essentiellement. Faites le plutôt le soir pour ne pas avoir les cheveux mouillés au réveil. Cela peut être embêtant surtout en hiver. Humidifiez légèrement vos cheveux, avec un brumisateur rempli de beaucoup d’eau et d’un peu d’huile, ne les trempez pas vos cheveux et surtout utilisez un bon leave-in conditionner ou lait très hydratant à base d’eau.

Pour conclure :

Au cours de cette période, les cheveux sont très fragiles et donc, vous devez en prendre grand soin. Aussi, tous les jours, hydratez-les bien, de préférence avec des produits naturels, et ce, le matin au réveil et le soir avant d’aller vous coucher. Nourrissez-les en profondeur une fois par semaine d’abord avec un bain d’huile, ensuite avec un masque nourrissant, hydratant et surtout démêlant après un shampoing réparateur.

Afin de permettre au cuir chevelu de bien respirer et de recevoir tous les soins que vous lui prodiguez, réaliser un gommage capillaire toutes les deux semaines. En outre, pendant cette période, restez forte. Rappelez-vous, c’est une étape obligatoire, mais passagère qui ne vous fera qu’un grand bien. Profitez de la transition pour renouer avec vous-même et pourquoi pas changer de look!

Et vous, comment prenez-vous soin de vos cheveux en transition?

Ceci pourrait peut être vous intéresser :

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.